Agriculture

2001

Appui aux activités de micro finance, de protection de l’environnement et de formation des bénéficiaires

2002 – 2003

Projet d’irrigation et de développement agricole, avec de plus la construction d’un moulin à manioc à Cavaillon

2004 – 2005

Appui à la création de pépinières et de plantations d’arbres fruitiers, la distribution de réchauds à kérosène, ainsi que l’élevage de cabris et de poules

2006

Appui à la mise en place de cultures maraîchères dans la zone d’Aquin, l’installation d’un moulin à maïs à Surprice,

2010

Le projet de développement rural, acquisition de bœufs et de charrues :

Ce projet a été réalisé avec l’appui financier du Conseil Général 77, des communes de Brou sur Chantereine et Vaires-sur-Marne, il a favorisé l’insertion socio-économique des réfugiés du séisme à Aquin et a amélioré leurs conditions de vie, ainsi que celles des paysans de la région, à travers l’appui à la production maraîchère locale et le renforcement des capacités locales.

2011

Financement d’une génératrice de 25kw à Maniche qui permet de faire fonctionner trois moulins (manioc, petit mil, riz) et la radio communautaire.

Acquisition d’une moto tout terrain.

2012

Moulin à maïs et à petit mil sur la localité de Laroche au Pont à 8 km de la commune de Camp Perrin.

Le projet comporte la construction d’un hangar pour l’installation d’un moulin qui sera fabriqué par l’atelier école de Camp Perrin. Le projet vise à promouvoir le développement agricole dans la zone et permettra d’accroître et de valoriser la production locale de maïs et petit mil, tout en allégeant le travail des paysans. Le projet a commencé au mois d’août 2012 par des sessions d’information et de sensibilisation des producteurs et de la population, organisées par FONHSUD.

Il est prévu la construction d’un hangar pour l’activité de broyage du moulin. Ce hangar comprendra un local de stockage de 7 m x 12 m, une salle des machines de 4 m x 8 m, une archive de 3 m x 4 m, une galerie de 3 m x 2.50 m et un glacis de 6 m x 10 m. Les matériaux de construction seront entreposés dans un entrepôt loué pour l’occasion, afin d’éviter notamment leur destruction ou altération en cas de fortes pluies ou de catastrophes naturelles. La population locale contribuera à certains des travaux du chantier.

Un moulin de broyage de maïs et de petit mil sera installé dans le hangar. Ce moulin sera mis en service une fois la formation du comité de gestion du moulin effectuée. Les bénéficiaires du projet sont les habitants des localités de Laroche-au-Pont soit près de 5 000 habitants et particulièrement 517 petits producteurs, membres de l’organisation communautaire en charge du moulin. Ce projet est soutenu financièrement par CDC Développement Solidaire et Désir d’Haïti.

2015

Régénération des cultures caféières dans 5 localités de la commune de Camp Perrin.

L’objectif est le renforcement de l’agriculture familiale de montagne via la redynamisation de la filière caféière et la réhabilitation des systèmes agro forestiers.

Ceci concerne une centaines de paysans des localités deBouffard, Laroche, Desglacis, Vilou et Toirac et permet :

1) de régénérer les plantations caféières et  de relancer la production caféière

2) de créer une activité génératrice de revenus à moyen terme pour les agriculteurs familiaux et relancer l’économie paysanne

3) de contribuer à la protection et la conservation des sols

4) de renforcer les capacités et l’autonomie des organisations paysannes communautaires de la zone

La filière café est un secteur de l’agriculture haïtienne qui demeure important malgré son déclin ces dernières années, à cause des maladies qui avaient attaqué les plants de café et  le prix de vente du café trop bas.

Dans le contexte haïtien, la couverture arborée est un élément incontournable dans l’écosystème caféier. La destruction des arbres entraine le déséquilibre de l’écosystème et la déchéance des caféiers. Réciproquement, le retrait du caféier implique la disparition des arbres au profit des espaces de cultures sarclées. Cette couverture arborée contribue à la protection des étages écologiques par son implantation sur les reliefs montagneux ou prennent naissance des sources et des rivières. De plus, il existe une forte demande du café haïtien sur le marché international et la consommation nationale est en nette augmentation.

plantules de café

La deuxième section communale de Camp Perrin, où se trouvent les 5 localités concernées par le projet est située dans la montagne, à 8 kilomètres du centre-ville de Camp-Perrin, dans le sud-ouest d’Haïti. L’agriculture est la principale activité économique de la zone, de plus , il existe une coopérative caféière à Camp Perrin, ce qui permet une commercialisation rapide.

Les enfants des écoles participent à la création de pépinière de café.

Le projet a été financé par 2 bailleurs : l’Agence des Micro Projets via la Guilde Européenne du Raid, et la Caisse des Dépôts et Consignations.

2017

Aide sur l’élevage de cabris et appui financier aux mutuelles de solidarité (micro crédits).