En quête de 169 millions de dollars pour 817 mille déplacés du tremblement de terre

A quelques semaines du quatrième anniversaire du tremblement de terre du 12 janvier 2010, l’Organisation des Nations Unies (ONU) sollicite de ses donateurs, 169 millions de dollars américains pour pouvoir fournir une aide humanitaire en 2014, à 817000 personnes déplacées, souffrant encore des conséquences du séisme de 2010.
« Nous nous rendons compte que nous sommes en concurrence avec d’autres crises, comme la Syrie, les Philippines(…). Mais nous ne pouvons pas ignorer la gravité de la situation en Haïti », a déclaré, le 17 décembre 2013 à Genève en Suisse, le représentant adjoint de l’ONU en Haïti, Peter de Clerq. « Ils sont en majorité des femmes et des enfants, pour lesquels il n’existe aucune solution de rechange, ils ne savent pas où aller», déplore P. de Clerq.
De plus, beaucoup de ces personnes risquent l’expulsion forcée, du fait que bon nombre des camps sont situés sur des propriétés privées.
Depuis le séisme, 85% des personnes déplacées ont quitté les camps. En 2014, 145 mille personnes déplacées y seront encore.
Un des plus grands problèmes des camps est le manque d’accès à l’eau et à l’assainissement. Cette situation a aggravé l’épidémie de choléra ayant déjà tué plus de 8 000 personnes et touché 700 000 depuis l’apparition de l’épidémie en octobre 2010. Malgré des « progrès significatifs » pour freiner le nombre de décès dus au choléra, Haïti représente encore la moitié de tous les cas mondiaux. En 2014, 45 000 personnes pourraient être touchées par la maladie.
« Il faut s’attaquer, une fois pour toutes, à l’épidémie pour l’empêcher de se répandre dans la région. Nous avons conçu un plan d’urgence à développer au cours de la saison sèche, (…) pour éviter de nouveaux foyers de la maladie lorsque les pluies commencent », a dit le responsable onusien. Ce plan prévoit une augmentation des interventions médicales pour détecter les cas, la distribution de comprimés de chlore pour purifier l’eau, et, à plus long terme, la construction de système d’assainissement nécessitant un montant supplémentaire de 40 millions de dollars.
US $ 1.00 = 45.00 gourdes ; 1 euro = 63.00 gourdes aujourd’hui. 

UNE SEMAINE EN HAÏTI, L’hebdomadaire du Collectif Haïti de France,

Une rédaction d’Alterpresse … avec le soutien de la Fokal

N°1121 – 27 Décembre 2013