Des campagnes de prévention pour sensibiliser les communautés locales

« Nous sommes déjà à pied d’œuvre pour assurer la prévention contre le Covid-19, auprès de celles et de ceux, qui n’ont pas accès à l’information diffusée dans les stations de radio et de télévision », tentent de rassurer des associations locales. « Des actions de sensibilisation sont engagées dans toutes les sections communales, à travers des mégaphones et du porte-à-porte, pour atteindre les personnes les plus marginalisées », fait savoir Sherley Olivier, présidente de l’Association des femmes Casec d’Haïti (Conseils d’administration de la section communale) , lors d’une conférence de presse le 18 mars. A Canapé Vert (Port-au-Prince), des initiatives sont déjà prises pour encourager les écoles à mettre à disposition de l’eau et du savon, pour que les élèves puissent régulièrement se laver les mains. « Le Bon Dieu Bon ne peut pas vous empêcher d’attraper le nouveau coronavirus. Cessez aussi de croire que les Noirs sont plus résistants que les autres et qu’ils ne peuvent pas être infectés » sont parmi les messages, véhiculés lors des actions de sensibilisation, rapporte Armand Mauvais, président de la Fédération des Casec dans le département des Nippes (Sud-Ouest d’Haïti). Cette fédération encourage la population à respecter scrupuleusement les consignes des autorités sanitaires.

Des campagnes de prévention pour sensibiliser les communautés locales  19 mars 2020
« Nous sommes déjà à pied d’œuvre pour assurer la prévention contre le Covid-19, auprès de celles et de ceux, qui n’ont pas accès à l’information diffusée dans les stations de radio et de télévision », tentent de rassurer des associations locales. « Des actions de sensibilisation sont engagées dans toutes les sections communales, à travers des mégaphones et du porte-à-porte, pour atteindre les personnes les plus marginalisées », fait savoir Sherley Olivier, présidente de l’Association des femmes Casec d’Haïti (Conseils d’administration de la section communale) , lors d’une conférence de presse le 18 mars. A Canapé Vert (Port-au-Prince), des initiatives sont déjà prises pour encourager les écoles à mettre à disposition de l’eau et du savon, pour que les élèves puissent régulièrement se laver les mains. « Le Bon Dieu Bon ne peut pas vous empêcher d’attraper le nouveau coronavirus. Cessez aussi de croire que les Noirs sont plus résistants que les autres et qu’ils ne peuvent pas être infectés » sont parmi les messages, véhiculés lors des actions de sensibilisation, rapporte Armand Mauvais, président de la Fédération des Casec dans le département des Nippes (Sud-Ouest d’Haïti). Cette fédération encourage la population à respecter scrupuleusement les consignes des autorités sanitaires.